E-réputation : les rappels pratiques

Comme nous l’annoncions dans notre article du 5 juin, l’atelier co-organisé par le Pôle Numérique  et l’association Aquinum qui a eu lieu le 26 juin, était l’occasion de rassembler les experts régionaux sur la question de l’e-réputation pour l’entreprise. Benjamin Rosoor (Webreport), Olivier Dancot (ATinternet) et Lionel Vagnot (Dijiwan) ont abordé les problématiques transversales de l’e-réputation en s’appuyant à la fois sur une analyse du buzz et une cartographie d’influence, le tout  animé par Elie Sloïm de la société Temesis.

Relativement récent, ce mot de e-réputation est apparu progressivement avec l’évolution des pratiques du web. Définie comme  « l’opinion commune sur le web d’une entité physique ou morale réelle », cette notion correspond à l’image de l’entreprise que les internautes perçoivent. Aujourd’hui considérée comme un enjeu stratégique majeur pour ces entreprises, l’e-réputation permet de se différencier de ses concurrents, d’accroître sa visibilité et donc de générer des ventes.

> Encore faut-il savoir correctement gérer sa e-réputation !

« Avant, les entreprises géraient leur réputation en émettant des messages. Un patron d’une PME le faisait très bien dans les dîners en ville », explique Benjamin Rosoor. Autant dire qu’il suffisait de savoir « contrôler » sa communication pour parler de  son image de marque et obtenir un retour sur investissement satisfaisant. « Aujourd’hui, les intervenants, via Internet, se sont multipliés pour parler de l’entreprise. Il y a les salariés, les anciens collaborateurs, les consommateurs, les concurrents, les personnes influentes. Ça complique la donne. 

Les réseaux sociaux, les sites d’avis d’internautes, les blogs … sont des outils issus du web social et qui favorisent les échanges entre internautes, clients et prospects. A l’usage, ces outils révèlent néanmoins des obstacles qui ne sont pas toujours très bien anticipés, comme par l’exemple le contrôle de visibilité de Facebook (Le Reach Generator) qui a fait son apparition le 30 mars en même temps que la Timeline. En effet, aujourd’hui Facebook prend le contrôle de votre visibilité. Lorsque vous publiez un post, vous touchez en réalité 16% de vos fans La conclusion à tirer est que les outils restent des outils et il est essentiel pour l’entreprise de concevoir sa stratégie commerciale et éditoriale en amont.

> Quels sont les conseils à retenir pour une entreprise qui veut gérer sa e-réputation ?

Evidemment, il est essentiel d’effectuer une veille active et permanente sur ce qui se dit d’elle. Et pourquoi ne pas créer une charte interne à destination de ses salariés, susceptibles de prôner l’image de marque sur les réseaux sociaux?  Par mesure de précautions et pour éviter le bad buzz, « il faut bien définir qui répond aux questions et aux attaques et trouver le ton. On ne répond pas à un client en particulier mais en public. » Du cas Barbra Streisand pris en appui, on retiendra qu’il ne faut pas toujours relever les avis négatifs qui n’auront pas d’impacts directs sur votre e-réputation, au risque de leur donner plus de visibilité qu’ils n’en avaient et de les amplifier!

A lire aussi

PME et médias sociaux : l’enjeu de la e-réputation !

Vidéo : Soignez votre image de marque sur le net

Savoir gérer sa réputation numérique pour mieux maitriser son image

© image : http://www.photo-libre.fr

Jordan Mayoukou

About these ads

Une réflexion sur “E-réputation : les rappels pratiques

  1. "Aujourd’hui, les intervenants, via Internet, se sont multipliés pour parler de l’entreprise. Il y a les salariés, les anciens collaborateurs, les consommateurs, les concurrents, les personnes influentes. Ça complique la donne." –> Tout à fait vrai !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s