Jusqu’où nous mènera la révolution numérique ?

Isabelle Juppé Nous étions avec Roxane à la conférence animée par Isabelle Juppé sur la révolution numérique à BEM. Un regard « non technophile » et un discours sociétal humble, accessible à tous, sur le monde digital, les grands domaines bouleversés, les enjeux, comme les fractures…

Le terme même de « révolution » n’est d’ailleurs pas exagéré pour définir cette vague de fond qui bouleverse les repères de la vie quotidienne, qui impose une contracture du temps et une culture de l’instant (répondre à ses mails dans l’heure !). « Nous devinons confusément que le réseau remplace le territoire… » dit-elle, expliquant que nous ne sommes plus liés à un lieu (adresse fixe, téléphone fixe) mais que notre mail et notre Iphone nous suivent partout…

6 domaines sont bouleversés :

  • la relation à soi et aux autres
  • la vie quotidienne
  • l’entreprise
  • l’exercice de la démocratie
  • l’accès au savoir, à la connaissance
  • le partage du savoir

Suite aux questions posées par les étudiants de BEM, les thèmes suivants ont été abordés : la fracture sociétale (par pays, âge, genre,…), le nécessaire équilibre entre le virtuel et le réel pour éviter des phénomènes d’addiction réels, l’évolution des pratiques et des méthodologies,  les réseaux sociaux et l’identité numérique si délicate à gérer, le web-participatif…

Revenons sur la notion de Web-participatif

Contrairement aux autres médias, Internet n’est pas passif, l’information est participative le contenu co-créé. Nous pouvons raconter, filmer, commenter, publier, partager. Le blogueur spécialisé sur un marché de niche peut se révéler plus compétent dans son domaine qu’un journaliste, le métier même de journaliste se modifiant insensiblement en se devant de filtrer et trier le bon grain de l’ivraie. Le lecteur a besoin d’être accompagné pour savoir faire la part des choses (un bon exemple : la polémique autour de Wikipedia).

4 tendances pour le Web de demain

  • Le Green net : le développement durable se développe beaucoup sur le net, pas uniquement avec un côté « Robin Des Bois », mais bien business. Exemples du Green Scan et du Green Tech (arrosage des récolte). Si l’empreinte carbone est pourtant réelle (serveurs, ordinateurs… fortement pollueurs),  elle baisse pour d’autres activités (régulation de la consommation énergétique avec le smart grid).
  • Les Micro Jobs : multiplication des travaux temporaires, voire de quelques minutes comme surveiller des caméras de surveillance : « give work ».
  • Le Catch Marketing :  lié au traçage pour pister, suivre un client pour lui vendre un produit en le géolocalisant.
  • Les interfaces hommes/machines : les nano-technologies dans le domaine de la santé.

Au milieu, une tendance mère : la notion d’un « spray world », d’un Internet qui va nous entourer, d’un environnement cliquable. Le nuage Internet, le Cloud Computing.

Derrière toutes ces notions, il faut percevoir un changement profond et inévitable, à aborder avec de la prudence et peut-être aussi de la confiance. N’est-ce pas notre rôle à nous, Echangeur, de vous accompagner dans ces changements ?

Claire Decroix & Roxane Delage

Crédit photo: Papille&Pupilles

2 réflexions sur “Jusqu’où nous mènera la révolution numérique ?

  1. C’était passionnant, il n’y a pas d’autres mots.

  2. Effectivement, être bloggueur nécessite d’effectuer une veille permanente, d’utiliser des outils de curation, pour traiter l’information, la centraliser et la diffuser efficacement sur la blogosphère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s