Optimisez vos chances de reussir votre réponse aux appels d’offres en ligne !

Nous vous avons déjà proposé des diaporamas complets avec les conseils d’experts sur la bonne méthode pour mieux détecter, veiller et répondre aux appels d’offres.

Aujourd’hui, avec l’évolution du code des marchés publics, dématérialiser sa réponse aux appels d’offres paraît de plus en plus incontournable, l’acheteur pouvant en effet obliger l’entreprise à répondre sous forme dématérialisée (mise en place janvier 2012). Aussi, nous vous proposons trois courtes interviews (de consultants, entrepreneurs et conseillers d’entreprise) pour vous aider à y voir plus clair :

3 réflexions sur “Optimisez vos chances de reussir votre réponse aux appels d’offres en ligne !

  1. Bonjour,
    Vous dîtes que les acheteurs publics pourront obliger les entreprises à répondre sous forme dématérialisée à compter de janvier 2012. Petite rectification : c’est le cas depuis le 1er janvier 2010…

    • Bonjour,

      Nous avons en effet manqué de précision ! En 2010, c’était à titre expérimental. La prochaine échéance, au 1er Janvier 2012, imposera bien à l’acheteur d’accepter de recevoir les candidatures et offres qui lui seront transmises par voie électronique.

      Au 1er janvier 2010, à titre d’expérimentation, pour les marchés qu’il détermine, le pouvoir adjudicateur pouvait exiger la transmission des candidatures et des offres par voie électronique. Les conditions et modalités de mise en œuvre de cette expérimentation, qui prenait fin au 1er janvier 2010, étaient fixées par arrêté du ministre chargé de l’économie [1].

      [1] Arrêté du 12 mars 2007 pris en application du III de l’article 56 du code des marchés publics et relatif aux expérimentations de dématérialisation des procédures de passation des marchés publics formalisés

      • Excusez-moi mais vous semblez mélanger deux aspects :
        1) Depuis le 1er janvier 2010, les acheteurs publics peuvent, quelque soit le montant du marché, imposer aux candidats de répondre par voie électronique.
        2) Au 1er janvier 2012, les acheteurs publics devront accepter les réponses dématérialisées, mais uniquement pour les marchés d’un montant supérieur à 90.000€ HT(ce n’est aujourd’hui le cas que pour les procédures « formalisées »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s