2013 – 2020 : le volume de données de l’Univers Digital multiplié par 10 – #BigDataBx

Selon une étude IDC pour EMC (Infographie, PDF) parue en avril 2014, le volume de données produites dans ce qu’ils appellent l’Univers Digital devrait être multiplié par 10 entre 2013 (4,4 Zettabytes) et 2020 avec (44 Zettabytes).

44 Zettabytes = 44 000 milliards de gigaoctets = 44 000 000 000 000 000 000 000 octets !!

Pour donner une représentation intelligible de ces nombres astronomiques :

  •   En 2013 ce serait l’équivalent de la capacité de stockage cumulée d’une pile de tablettes (Apple iPad Air 0,29” d’épaisseur et 128 Go de stockage) qui couvrirait les 2/3 de la distance Terre – Lune
  •   En 2020 se serait l’équivalent de 6,6 piles de tablettes couvrant la distance Terre – Lune
infographic-digital-universe-2014-expansion

Source : Etude IDC pour EMC – Digital Universe 2014

Avec l’explosion du nombre d’objets connectés à Internet (IoT), les données produites par les systèmes embarqués devraient compter pour 21% en 2020 contre 8% en 2014.

Autre enjeu celui de la sécurité des données produites. Selon IDC, 43% devraient être sécurisées (données financières, médicales, information sur les comptes clients, données personnelles …) mais 52% de celles-ci ne sont pas protégées.

En 2013 le volume de 4,4 Zettabytes se répartissait en :

  • 1,5 Zettabytes générées par les entreprises
  • 2,9 Zettabytes générées par les consommateurs soit les 2/3; mais 85% des données créées par les consommateurs étaient de la responsabilité des entreprises.

Entre 2013 et 2020 nous allons aussi changer de paradigme digital. En 2013, 60 % des données numériques sont issues des marchés matures, notamment les Etats-Unis, l’Europe et le Japon, mais le rapport devrait s’inverser d’ici à 2017, où les pays émergents deviendront les principaux producteurs de données : Chine, Brésil, Inde, Russie et Mexique; et générerons 60% des données en 2020.

Face à ce déluge de données, IDC estime qu’il est vain d’essayer de toutes les analyser et recommande de se focaliser sur les 1,5% du volume qui concentre le maximum de richesse de contenus.

Au final IDC estime que cette explosion du volume des données à gérer par les services informatique des entreprises devrait multiplier par 5 la charge par informaticien.

IDC - EMC : Infographie de l'Univers Digital 2014

IDC / EMC : Infographie de l’Univers Digital 2014

Source : EMC France

 Pour en savoir plus sur le Big Data :

Vous souhaitez vous aussi communiquer avec des infographies / Datavisualisation ?

 

 

3 réflexions sur “2013 – 2020 : le volume de données de l’Univers Digital multiplié par 10 – #BigDataBx

  1. […] son étude parue en avril 2014, IDC estimait la charge du Système d’Information à 230 Go de données par informaticien en 2013 […]

  2. […] : Les entreprises sont confrontées à l’explosion des données produites en interne, mais aussi par les internautes (2013-2020 volumes multi… et lors de toutes les interactions avec les consommateurs (site web, e-commerce, réseaux sociaux, […]

  3. […] va pas cesse de se faire sentir, car le déluge des données va continuer de s’accélérer (4,4 Zettabytes en 2013 et 44 Zettabytes projetés en 2020), alimenté en partie par l’Internet des choses (objets & périphériques connectés + […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s