« Le design ce n’est pas un concours de beauté » ou le #design selon Mémé Jeannette

la laideur se vend mal raymond loewyAlors que l’on parle beaucoup d’ « innovation« , de « design thinking » et que l’on est confronté au quotidien à la surenchère technologique, la conférence sur le « design » donnée au TEDx Cannes 2014 par Fabrice Peltier(*)  a rappelé le rôle clé de l’expérience utilisateur et des services offerts.

Il rappelle à juste titre que si « le design sert à créer de la différence », « la plupart du temps le bon design ne se voit pas » et qu’il est partout dans nos objets du quotidien … y compris chez sa Mémé Jeannette.

Prenant à contrepied son mentor Raymond Loewy , il rappelle que « le design ce n’est pas un concours de beauté » : « le design ce n’est pas la chose mais l’expérience de la chose ». Pour arriver à un bon design il faut « étudier toutes les interactions de la chose avec l’utilisateur pour lui offrir la meilleure expérience d’usage possible. »

« Tout est question de service(s) » et se joue notamment pour les équipements numériques dans l’interface homme / machine (IHM). « Les gens normaux veulent juste de bons produits qui répondent à de vrais besoins, au bon prix et qui respectent l’environnement » … « des choses qui leur facilitent la vie et les rendent heureux. »

Autant de principes clés à garder en tête pour tous nos projets numériques où les utilisateurs / clients finaux sont souvent oubliés pour faire du « beau » au détriment de l’expérience d’usage (UX).

(*) Président de l’Institut National du Design Packaging, Fabrice Peltier a fondé en 2008 la Designpack Gallery, premier espace grand public entièrement dédié au design-packaging (librairie, boutique, expositions et salle de conférence).

Advertisements