Reportage sur les enjeux du #BigData sur @FUTUREMAGfr

L’émission Futur Mag sur ARTE abordait le 20 septembre dernier les enjeux du Big Data.

L’émission montre le potentiel de l’analyse prédictive associée aux mégadonnées (Big data) et la capacité à créer de nouveaux services pour les citoyens au travers du témoignage de Rand Hindi, fondateur de la société SNIPS et de l’application Tranquilien développée à l’occasion du hackathon (concours de développement en temps limité) lancé par la SNCF dans le cadre de son projet Open Data.

Philippe Pucheral chercheur de l’INRIA/CNRS/UVSQ aborde quant à lui les questions de la collecte et de la protection des données personnelles notamment avec l’exemple des compteurs intelligents (électricité) qui vont être déployés par millions en France. Il présente des gardes-fous possibles comme des équipement de cryptage et de filtrage de ses données mais aussi le concept « Privacy by design » intégrant la protection des données personnelles dès la conception des équipements intelligents.

A découvrir aussi sur les ressources associées à l’émission

La CCI de Bordeaux, quant à elle vous donne RDV le 14 Octobre prochain pour la conférence « Demain le monde selon … Gilles Babinet » qui présentera d’autres éclairages et sera l’occasion de donner la parole à des entrepreneurs et startups de Gironde spécialistes du Big Data.

Publicités

Le cahier des charges pilier de votre #projet de site #web

Un site Internet doit être envisagé comme un investissement durable en lien direct avec la stratégie de l’entreprise. C’est un projet qui doit être bien défini en amont et suivi en aval.

L’atelier du 18 septembre, animé par le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux et le cabinet Alias Avocats, avait pour objectif de montrer que le cahier des charges est à la fois le moyen de formaliser votre projet de site internet et un outil de clé pour mieux dialoguer avec votre prestataire et un document à valeur juridique.

21 questions à vous poser pour construire votre cahier des charges.

Etes-vous prêt pour la nouvelle #réglementation européenne sur la #protection des #données ?

Savez-vous qu’une nouvelle loi se prépare à Bruxelles sur la protection des données par les entreprises ? Si vous répondez par la négative vous faites partie des 35% d’entreprises françaises qui n’ont pas connaissance de cette proposition de réglementation européenne  qui fait suite à la Directive Européenne 95/46/CE.

Trend Micro a commandité une étude auprès du cabinet d’analyses Vanson Bourne afin de mesurer la prise de conscience des entreprises européennes face à ce changement de loi annoncé d’ici la fin de l’année 2014. Plus de 850 responsables informatiques européens dont 100 français ont été interrogés. Les résultats sont assez préoccupants car parmi ceux qui en ont entendu parler seuls 45 % déclarent connaître parfaitement les étapes nécessaires pour se mettre en conformité.

Pour mémoire, en France la loi 78-17 du 6 janvier 1978, dite « Informatique et libertés » (dont la dernière modification date du 19 mars 2014), stipule que les entreprises sont responsables des données à caractère personnel recueillies et traitées et doivent en garantir la confidentialité. Le non-respect de cette obligation est sanctionné de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.

La nouvelle réglementation européenne qui doit se substituer aux lois nationales se veut encore plus stricte. On retiendra, notamment :

  • L’encadrement plus étroit du transfert de données à des pays tiers.
  • La facilitation de l’exercice du droit à l’effacement des données personnelles.
  • La mise en place d’une procédure de demande de consentement explicite pour le traitement de ces données.
  • Les amendes prévues seront alourdies et iront jusqu’à 100 millions d’euros ou 5% de leur chiffre d’affaires.
  • Les entreprises victimes de fuites de données seront tenues de le notifier auprès des autorités compétentes et des clients dont les données personnelles ont été détournées.

Trend Micro a mis en place un site Web dédié sur lequel on peut télécharger l’intégralité de l’étude ainsi qu’une infographie qui synthétise les résultats .
INFOGRAPHIE: Réglementation européene sur la protection des données

La mise en œuvre  de cette directive sera un des points abordés lors de l’atelier du Pôle Numérique du 10 octobre prochain sur la « Sécurisation des échanges sur internet du e-commerce au m-commerce ».

#Guide du routard de l’#intelligence #économique 2014 #IE

L’intelligence économique est vraiment un mode de management ouvert et moderne de l’entreprise ou de l’organisation,
Claude Revel, Déléguée interministérielle à l’Intelligence économique, « L’intelligence économique, un principe de gouvernance »

L’Intelligence Economique c’est savoir collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger l’information stratégique afin de renforcer sa compétitivité.

« Le Guide du Routard de l’Intelligence Economique – édition 2014 » propose des repères et outils indispensables pour permettre aux entreprises de mettre en place leur démarche d’intelligence économique (IE).

Outre le Guide du Routard de l’IE 2014, la Délégation interministérielle à l’intelligence économique (D2IE) met à disposition en accès libre sur son site web des outils d’accompagnement à la sécurité économique à destination des entreprises :

A consulter aussi sans modération le dossier et les ressources de CCI France sur l‘Innovation et l’Information

 

E-commerçants : êtes-vous prêts pour la #loi #Hamon ?

La loi Hamon relative à la consommation vient changer les règles du e-commerce à compter du 14 juin. Il sera demandé aux commerçants de mettre en place de nouvelles actions pour être en conformité avec cette législation qui concerne notamment le droit de rétractation, les mentions cochées par défaut ou les conditions générales de ventes.

Les CCI vous proposent une petit fiche de rappel sur les 6 points qui changent et sur le processus de commande en ligne.

ecommerce-loi-hamon-14-juin-2014

Version  A4 en PDF à télécharger ici

Retour sur l’atelier « Protégez vos #marques sur #Internet et profitez des nouvelles #extensions de #domaines »

La matinée du 10 juin 2014 a été consacrée à la protection des marques tant dans le cadre d’une stratégie de développement à l’export (organisé à l’occasion du Tour de France du CNCPI) que sur Internet à l’occasion du Big Bang des 1400 nouvelles extensions de noms de domaines (gTLDs) disponibles progressivement depuis fin 2013.

vers le point aquitaine en 2015

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux a organisé un atelier pour rappeler les bonnes pratiques en matière de protection et dépôt de marques et évaluer tant les risques que les opportunités des nouvelles extensions (gTLDs) sur Internet avec ses partenaires : l’antenne régionale de l’INPI, le Cabinet en Propriété Industrielle IP SPHERE et PRODOMAINES / KEEPALERT prestataire référent en matière de gestion de noms de domaines et surveillance de marques sur Internet.

Lire aussi

Livre blanc #KeepAlert sur le #cybersquatting de noms de domaine en 2013

Drapeau pirate

La société girondine KeepAlert vient de publier courant mai 2014 un livre blanc consacré aux visages du cybersquatting(*) de noms de domaine en 2013 après avoir étudié un échantillon de 4.000 décisions extrajudiciaires rendues durant cette année.

L’étude montre que décisions extrajudiciaires se traduisent par une issue favorable aux requérants dans près de 90% des cas ce qui montrent l’importance pour les marques d’utiliser intelligemment les procédures pour obtenir le transfert des noms de domaine litigieux.

> Source et téléchargement du document en suivant le lien

D’ici fin 2014, 1400 nouvelles extension de noms de domaines vont s’ajouter aux .com, .net, .fr … que nous utilisons tous les jours. Couvrant de nombreux domaines : voyage (.voyage, .hotel, .restaurant, .travel, …), commerce (.boutique, .shop, .spa …),  géographiques (.aquitaine, .bzh, …), alimentation (.wine, .vin, .cafe, .pizza, …), services, technologie (.web, .online, …), éducation, affaires, sports …

Le big bang a déjà commencé. Comment protéger votre identité, vos marques et votre raison sociale sur Internet ? Quels plans d’action mettre en place pour défendre vos intérêts ? Quelle stratégie de dépôts de noms de domaines déployer pour anticiper les opportunités et conquérir de nouveaux territoires sur Internet ?

> Rendez-vous le 10 juin 2014 de 10H30-12H30 pour un atelier animé par le  Pôle Numérique de la CCI Bordeaux avec KeepAlert et un Cabinet de Propriété Industrielle. Le nombre de places est limité.
> Inscrivez-vous vite en suivant ce lien

(*) Le cybersquatting est l’enregistrement abusif et / ou spéculatif d’un nom de domaine correspondant à un droit antérieur.

Crédit photo shoehorn99