Le e-mailing est-il toujours d’actualité ?

Derrière cette question un peu provocante, il faut lire plusieurs interrogations : est-ce toujours pertinent pour une entreprise d’utiliser le e-mailing dans sa stratégie de communication et de fidélisation ? Pourquoi s’interroge-t-on sur ce point ? Car les filtres anti-spams sont de plus en plus efficaces, voire même trop, parce que les flux RSS et autres réseaux sociaux sont parfois préférés au mail… Pour autant, difficile de se passer aujourd’hui de ce media qui a fait ses preuves… Après tout, il s’agit peut-être simplement de quelques bonnes pratiques à adopter pour savoir le rendre « encore » efficace ? Quel jour envoyé ? Quel objet mettre en avant…

Le e-mailing est-il toujours performant ?, dossier JournalduNet

Les clés du succès d’une campagne de e-mailing, par Dolist.

Existe-t-il une recette miracle pour réussir son emailing ?, vidéo Dolist

Claire Decroix

Iconographie : © Photomontage Le Journal du Net

Existe-t-il une recette miracle pour réussir son e-mailing ?

Aude Demoulin de la société Dolist a accepté de répondre à cette question cruciale pour tout entrepreneur qui veut utiliser Internet pour accroître sa visibilité, ses ventes ou simplement la fidélisation de ses clients. On apprend que la réussite passe déjà par de bons réflexes comme la définition des objectifs (génération de trafic, collecte d’inscriptions…), le respect des données personnelles,  le nettoyage régulier des contacts ou encore le choix des mots clés et du contenu à proprement parlé… Bref à écouter absolument !

A lire en complément :
Les clés du succès d’une campagne de e-mailing (par Dolist)
Êtes-vous en règle avec vos contraintes légales ?
Pour e-mailer efficacement

Bonne lecture et bons futurs envois !

Claire Decroix

Les clés du succès d’une campagne de e-mailing

Aude Demoulin de la société Dolist est venue nous faire un topo sur les points à suivre pour optimiser ses campagnes de e-mailing. Un exposé très didactique sous forme de 10 points clés qui recensent les bonnes pratiques à adopter absolument pour mettre toutes les chances de votre côté…

#1 – Nettoyez votre base de contact
#2 – Soignez votre message*
#3 – Surveillez votre réputation
#4 – Engagez vous et donnez le pouvoir à vos contacts
#5 – Segmentez de façon pertinente
#6 – Suivez vos statistiques de campagnes
#7 – Suscitez et facilitez des retours
#8 – Personnalisez vos messages
#9 – Contrôlez la pression
#10 – Misez sur la fidélisation

Le diaporama complet est téléchargeable en remplissant simplement le formulaire chez Dolist : les 10 clés de la réussite d’une campagne de e-mailing.

Pensez également à surveiller le blog,  nous publierons une interview de Aude sous peu !

Claire Decroix

Etre visible sur le web… au delà de son site ! 3 jours pour tout savoir

Avec 35% d’internautes en France et plus de 30 milliards de recherche effectuées  par an sur Google dans l’hexagone, la certitude qu’il n’est plus possible de se passer de la Toile pour être visible et se faire connaître est une évidence. Pour autant, cela est-il si simple ? A l’ère du Web social, où les technologies se sont démocratisées, on pourrait croire qu’avec un blog et quelques amis sur un réseau social, il est possible de se hisser dans le palmarès tant convoité des premières places de Google…

La réalité est plus complexe. Avec plus de 100 000 sites Web sur le net (hors blogs), les premières places de Google sont chères, l’énergie a déployer pour s’y maintenir n’est pas négligeable en temps et l’image de marque dégagée par l’entreprise est indissociable de l’audience qu’elle génèrera…

Pour s’y retrouver un peu mieux Lire la suite

Pour e-mailer efficacement !

Presque 30 millions d’internautes, près d’un français sur trois ayant acheté sur Internet, la généralisation du haut-débit, autant de points qui rendent indispensable le lien numérique des entreprises avec ses clients, fournisseurs, … désormais internautes.

La newsletter et le e-mailing restent donc à ce titre un outil privilégié, pourvu que l’on sache l’utiliser à bon escient. Avantage économique d’une part, puisque la PME s’épargne d’imprimer, relier, agrafer, affranchir, etc… Gage d’une meilleure réactivité et donc d’une fidélisation plus pointue (identification personnalisé du client, offres spécifiques en fonction de ses centres d’intérêts…) d’autre part.
La newsletter est-elle une solution miracle ? L’outil, pour commencer, a un coût. Soit, un coût nul si l’équipe peut le prendre en charge ( réalisation HTML, liens hypertextes,…) et si le nombre de destinataires n’est pas trop important (pour un plus grand nombre, il faudra prévoir des frais d’envoi). Soit un coût à la lettre si l’entreprise passe par un prestataire spécialisé. On tourne alors autour de 100 à 300 euros par lettre (source : Ma Petite entreprise avril 2007)…

Pour autant, il faudra respecter quelques règles élémentaires pour permettre à la lettre de mieux toucher son public :

– Un nombre d’envoi raisonnable (Pas de spams, pitié !)
– Une entête et un mail d’expéditeur bien pensés
– Un ou deux envois en test avant tout envoi définitif
– Un bon respect de la CNIL
– Un bon condensé de l’information (pas de listings interminables)
– Une comptabilité optimale (Lotus / Outlook.webmail)

A voir aussi dans la blogosphère:
– les 10 commandements de l’e-newsletter sur Marketing Digital
– les conseils de rédaction sur Pignon sur mail
– les conseils pour une bonne campagne sur NetPME

Et parmi les prestataires Aquitains, L’Echangeur a testé Dolist, Maileva, Mail Performance

Ah oui, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de l’Echangeur, elle part tous les deux mois, pas de quoi spammer vos boîtes aux lettres ! 😉