Nouvelle #France #Industrielle : les 34 #plans ont été validés

A l’issue des 5e et 6e Comités de Pilotage qui ce sont tenus au mois de juillet 2014, toutes les feuilles de route des 34 plans de la nouvelle France industrielle sont désormais validées.

Lors du 5e Comité de Pilotage du 2 juillet 2014, six feuilles de route ont été validées :

> Consultez le 5e rapport d’étape

Le 6e comité de pilotage du 9 juillet 2014 a validé les 7 dernières feuilles de route des 34 plans de la nouvelle France industrielle; à savoir :

> Consultez le 6e rapport d’étape

> Plus d’infos et chiffres clés.

Publicités

Point d’avancement des #34plans de la nouvelle #France #industrielle

Nouvelle France Industrielle

Le premier comité de pilotage des 34 plans industriels avait validé les feuilles de route de 5 plans :

Le second comité de pilotage du 7 mai 2014 a validé 4 nouvelles feuilles de route :

Le 3ème comité de pilotage du 4 juin 2014 a entériné les feuilles de route de 7 autres plans :

Ces 16 plans entrent en phase opérationnelle. Les autres devraient l’être au plus tard d’ici fin juillet.

Globalement les 34 plans représentent une vingtaine de milliards d’euros d’investissements publics et privés.

Nouvelle France industrielle 34 plans de reconquête Ministère du redressement productif

  1. Energies renouvelables
  2. La voiture pour tous consommant moins de 2 litres aux 100 km
  3. Bornes électriques de recharge
  4. Autonomie et puissance des batteries
  5. Véhicules à pilotage automatique
  6. Avion électrique et nouvelle génération d’aéronefs
  7. Dirigeables – charges lourdes
  8. Logiciels et systèmes embarqués
  9. Satellites à propulsion électrique
  10. TGV du futur
  11. Navires écologiques
  12. Textiles techniques et intelligents
  13. Industries du bois
  14. Recyclage et matériaux verts
  15. Révovation thermique des bâtiments
  16. Réseaux électriques intelligents
  17. Qualité de l’eau et gestion de la rareté
  18. Chimie verte et biocarburants
  19. Biotechnologies médicales
  20. Hôpital numérique
  21. Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé
  22. Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable
  23. Big data
  24. Cloud computing
  25. E-éducation
  26. Souveraineté télécoms
  27. Nanoélectronique
  28. Objets connectés
  29. Réalité augmentée
  30. Services sans contact
  31. Supercalculateurs
  32. Robotique
  33. Cybersécurité
  34. Usine du futur

« Nouvelles extensions de noms de domaines : Quels enjeux et opportunités pour les entreprises ? »

Jusqu’à fin 2013, nous étions habitués à 22 extensions de noms de domaines génériques (ou gTLDs en anglais) telles que le .COM (complètement saturé et qui regroupe 114 millions de noms de domaines) ou les .NET, .INFO, .BIZ … gérés par l’ICANN. A côté existaient 252 noms de domaines de pays (ou ccTLDs en anglais) dont le .FR géré par l’AFNIC.

Depuis fin 2013 et durant 2014-2015, 1400 nouvelles extensions de noms de domaines vont être disponibles : 700 marques déposées par des sociétés telles que Nike, Hermes, Airbus … et 700 nouvelles extensions génériques :

  • En caractères non latins (chinois, arabe, hébreux, thaï, sanscrit…) qui vont permettre de coller à la réalité de l’utilisation d’Internet  majoritairement composée d’internautes non occidentaux.
  • Géographiques (.paris, .bzh, .aquitaine, .corsica …) reliées à un lieu, ville ou région, qui permettront d’affirmer un ancrage local et l’attachement à des cultures régionales.
  • Sectorielles (technologie, business, services, alimentaires, finances, immobilier, éducation, ) fondées sur des termes génériques en lien avec des activités (.restaurant, .hotel, .store, .shop, .bank, …)  ou des produits / services (.cafe, .food, .pizza, .credit, .services, .radio, .music …) proposés par les entreprises.
  • Ciblant plus particulièrement les centres d’intérêts des particuliers :  Art et Loisirs, Communautés, Hobbies, Shopping, Sports, Styles de vie …

Synthèse provisoire des nouvelles extensions génériques

Nouvelles extensions de noms de domaines : Quels enjeux et opportunités pour les entreprises ?

Compte-tenu de cette actualité le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux a organisé le 4 avril dernier un atelier « Nouvelles extensions de noms de domaines : Quels enjeux et opportunités pour les entreprises ? » en partenariat avec les sociétés Nameshield, Aliénor.net et le Cabinet Smissaert (conseil en propriété industrielle).

Protection des marques et gestion des litiges

  • Qu’est-ce que la Trademark Clearinghouse ?

  • Les mécanismes de résolution de litiges sont de plus en plus systématiquement proposées par les gestionnaires d’extensions génériques gTLDs (via le mécanisme de règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine UDRP) ainsi que par les gestionnaires d’extensions nationales ccTLDs (SYRELI a été mis en place par l’AFNIC pour les litiges concernant le .FR)

En complément

  • Suite à la réunion du Governmental Advisory Committee (GAC) de l’ICANN à Singapour, la décision concernant les controversés .VIN et .WINE (qui devaient être gérés par des sociétés américaines) a été repoussée de 60 jours pour permettre de prendre en compte les recours engagés tant par les syndicats professionnels que par les gouvernements de plusieurs pays.