Retour sur l’atelier « Boostez votre visibilité sur Internet » du 19 septembre dernier

L’atelier du Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux du 19 septembre 2013 « Boostez votre visibilité sur Internet » a été l’occasion de revenir sur les principaux points clés :

  • investir dans un écosystème organisé autours d’un site web de qualité (cf Opquast, responsive design) et un blog + ne pas négliger les newsletters
  • une présence sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, …) mais aussi médias sociaux (Pinterest, Flickr, Slideshare, …)
  • une identification claire de ses publics cibles et une stratégie de contenus diversifiés basée sur les étapes d’achat des prospects.

Retour sur l’atelier « Entreprises B2B ou industrielles – organisez votre présence en ligne » du 25 juin 2013

L’atelier du 25 juin 2013 du Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux a traité de la problématique de présence en ligne pour les Entreprises B2B ou industrielles. Répondre au mieux à la finalité d’une activité sur Internet qui doit générer des contacts qualifiés et du chiffre d’affaires passe par une stratégie numérique qui vise à « être intéressant avant d’être intéressé ». C’est en analysant les besoins clients et en adoptant une réponse étape par étape à leur démarche d’achat que l’on obtient les meilleurs résultats; ce qui revient à construire et animer un écosystème numérique et à créer et diffuser les bons contenus sur les bons outils au bon moment.

L’écosystème numérique a envisager s’organise autours du site web véritable vitrine de l’entreprise; d’un blog permettant une prise de parole régulière sur des sujets diversifiés et par la création de contenus variés et adaptés aux différentes cibles de l’entreprise en ayant soin de prendre en compte les contraintes de référencement naturel.  Des comptes d’entreprise sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn et Viadeo viennent compléter le dispositif et permettent de « pêcher là où sont les poissons » en ciblant les bons contacts pour bâtir et animer des réseaux professionnels. Pour finir les médias sociaux viennent amplifier l’essaimage des contenus multimédias et entretenir un dialogue qui devrait trouver sa conclusion sur le site web de l’entreprise.

Ce n’est pas tant le nombre que la qualité de la mise en œuvre des outils et des contenus qui devrait primer.

Retour sur l’atelier « Réseaux sociaux : les amis de mes clients sont mes clients » du 4 juin 2013

L’atelier du 4 juin 2013 du Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux  intitulé « Les amis de mes clients sont mes clients » a été l’occasion de rappeler que si les réseaux sociaux sont un élément clé de la communication en ligne des entreprises il ne faut pas se tromper d’objectifs. Les médias sociaux ne doivent pas être abordés en se fixant des objectifs marketing traditionnels d’audience, notoriété et d’image mais dans le but de créer et d’entretenir la « Conversation »; ce qui nécessite d’utiliser d’autres leviers et indicateurs de mesure de résultat.

En partant du concept / acronyme anglo-saxon « P.O.E.M. » pour « Paid Owned Earned Media » c’est-à-dire Médias achetés (= publicités), Médias possédés par l’entreprise, Médias obtenus (échanges, partages, interaction sur les média sociaux) l’accent a été mis sur la nécessité d’ « être intéressant avant d’être intéressé » en proposant des contenus de qualité en rapport avec les besoins / attentes des publics cibles.

Après avoir décrit les bonnes pratiques pour susciter, amplifier les interactions, les commentaires, les partages sur la page Facebook de l’entreprise; l’approche mnémotechnique des « 4C » (Contenus / Conversation / Communauté / Connecté) a permis de donner une ligne directrice aux actions de l’entreprise pour sa Stratégie de présence sur les Réseaux Sociaux.

Retour sur l’atelier « Boostez votre visibilité sur Internet »

Etre sur Internet est une chose; être visible de ses cibles en est une autre. Alors quelle stratégie web mettre en place pour booster sa visibilité sur Internet ?

L’atelier du 16 avril 2013 animé par le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux, proposait d’aborder cette problématique au travers d’une approche mnémotechnique résumée par « PPQQOQCPC ».

Le premier réflexe serait de se poser la question « quoi = que faut-il faire ? » En fait le bon point de départ est « Pourquoi ?  » qui entrainera un « Pour qui ? » et au final une série de questions pour aboutir à un cycle « PPQQOQCPC »; dont la partie « QQOQCPC » fait directement référence au guide mnémotechnique servant pour la création de contenus éditoriaux. Les trois idées de base qui structurent cette démarche sont au final :

  1. Etre intéressant avant d’être intéressé c’est-à-dire commencer par produire des contenus de qualité utiles pour les futurs clients et les robots des moteurs de recherche avant de chercher à vendre. Ce qui revient à organiser sa stratégie éditoriale / content marketing autours de 3 piliers = être Utile / Utilisable / Trouvable
  2. Calquer la production de contenus sur la démarche d’achat de ses cibles : une façon de revisiter l’entonnoir de conversion et de penser fidélisation
  3. Déployer un écosystème numérique organisé autours du site web de l’entreprise, d’un blog et des médias sociaux.

Retour sur l’atelier « Les amis de mes clients sont mes clients »

Qui peut encore passer à côté du phénomène de société des réseaux sociaux ? Rien que Facebook avec ses 1 milliard de membres dont 26 millions en France ne laisse personne indifférent. Repoussoirs ou aimants ils ne sont pas à négliger car ce sont des outils indispensables pour interagir au quotidien sur des plateformes où 82% des internautes français sont présents.

3 idées clés doivent cependant rester à l’esprit :

  • Les internautes parlent déjà des marques / des entreprises. L’écoute des clients n’est pas un vain mot. Il faut surveiller de près sa e-réputation.
  • Il faut apprendre et respecter les règles des réseaux sociaux sinon la sanction risque d’être rapide.
  • Il faut organiser sa présence par étape, sur la durée et se donner des objectifs mesurables pour ne pas être déçu.

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux, a organisé le 26 mars dernier un atelier intitulé les « Réseaux sociaux les amis de mes clients sont mes clients » dont vous trouverez ci-dessous le support augmenté de nombreux « bonus ». Bonne lecture.

Retour sur l’atelier « Utiliser la vidéo pour augmenter sa visibilité »

Avec 2 milliards de vidéos consultées par jour sur le seul site de Youtube (1 milliards de visiteurs uniques par mois dans le monde) nous sommes plus que jamais dans la société de l’image (Génération Youtube ?).

Youtube est le deuxième moteur de recherche après Google et le troisième site le plus fréquenté en France. Si l’on ajoute qu’une étude du Forrester Research mettait en évidence qu’une vidéo avait 53 fois plus de chance d’apparaitre en première page des résultats de Google : voilà une façon rapide de comprendre les enjeux de la vidéo pour les entreprises.

La vidéo est donc une composante incontournable de toute bonne stratégie de référencement naturel et de marketing des contenus  (content marketing).

C’est avec ces enjeux en tête que le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux a organisé le 12 février dernier un atelier sur la vidéo vecteur de visibilité sur le web avec ses partenaires Inaativ et Covenweb.

Retour sur l’atelier destiné aux entreprises industrielles : comment organiser sa présence en ligne

La présence en ligne est plus que jamais un éléments essentiel du développement des entreprises. Ne pas être visible revient à ne pas exister; mais désormais un site web seul ne suffit pas : il faut bâtir une véritable stratégie de marketing social et de contenus (content marketing) reposant sur un riche écosystème numérique :

  • Site web et sa problématique de référencement naturel
  • Réseaux sociaux professionnels (Viadéo, LinkedIn) et généralistes (Facebook, Twitter)
  • Plateformes sociales de diffusion de contenus (ex. Youtube, Flickr, Slideshare)
  • Outils de veille (Scoop.it) ou de curation de contenus (Pinterest)

Au-delà des outils il ne faut pas perdre de vue que sur le web la qualité des contenus passe par 3 critères clés :

  • Etre utile (qui sont mes cibles ? humaines / robots = moteur de recherche),
  • Utilisable (le contenu est-il exploitable, appropriable par mes cibles)
  • Trouvable (où faut-il diffuser les contenus et sont-ils correctement référencés)

Support de l’atelier du 28 février 2013, destiné plus particulièrement aux entreprises industrielles pour les cas d’entreprises présentés mais dont toute entreprise quel que soit son secteur peut s’inspirer.