#Usage #Internet par les sociétés françaises, le retard des #TPE #PME perdure

« L’usage d’Internet par les sociétés en 2013 : un recours minoritaire aux médias sociaux » étude de l’Insee parue en juillet 2014 est l’occasion de mesurer de nouveau le décrochage des usages TIC des entreprises françaises vis à vis de leurs homologues de l’Union européenne à 28 pays (UE28).

L’étude pointe la stagnation (64% en 2012; 65% en 2013) de la proportion des sociétés d’au moins 10 personnes possédant un site web, contre 73 % des sociétés de l’UE28. Si 94 % des sociétés d’au-moins 250 personnes possèdent un site web elles ne sont que plus que 58% pour celles de 10 à 19 personnes. Les taux de 68% pour les activités de commerce et de 66% parmi les sociétés de hôtellerie-restauration montrent combien ces activités n’ont pas encore compris le rôle crucial d’Internet pour leur développement.

Il est 20% des sociétés françaises d’au-moins 10 personnes disposent d’un profil, d’un compte sur un ou plusieurs réseaux sociaux contre 30% en moyenne dans l’UE28 et 5% seulement diffusent des contenus multimédia sur un blog. L’usage d’un média social est cependant plus de deux fois plus fréquent (43 %) au sein des entreprises d’au-moins 250 personnes

Publicités

Rapport « Observatoire Aquitain de l’économie numérique 2014 »

A l’occasion de la démarche de labellisation de Bordeaux comme « Métropole FrenchTech » et de la constitution du Pôle de compétitivité « Digital aquitaine », le rapport de l’ « Observatoire Aquitain de l’économie numérique 2014 » réalisé par la CCI de Bordeaux vient donner un panorama de grandes tendances TIC 2014 et brosser un portrait de l’Aquitaine numérique et entrepreneuriale.

Le rapport met en valeur l’écosystème numérique aquitain riche de plus de 7000 entreprises, son potentiel en formations TIC, ses capacités de R&D et ses infrastructures propices au développement de plusieurs acteurs d’envergure nationale / internationale et à l’éclosion de nouveaux talents.

Infographies

Semaine de l’industrie : 3 ateliers sur la transformation numérique des entreprises

Vous n’êtes pas sans savoir combien les technologies numériques transforment les services et l’industrie et offre de nouvelles opportunités aux entreprises pour se différentier, innover et se développer sur de nouveaux marchés.

La CCI de Bordeaux vous convie au cours du mois d’avril à l’occasion de la semaine de l’industrie à trois manifestations pour vous faire découvrir plusieurs aspects de la transformation numérique des entreprises, partager de bonnes pratiques et identifier de nouvelles opportunités.

Vendredi 4 avril, 9H30-11H30, « 1400 Nouvelles extensions de noms de domaines : quels enjeux et opportunités pour les entreprises ? »

Vous connaissiez les « .com », « .net », « .fr » … Depuis fin 2013 et courant 2014, 1400 nouvelles extensions de noms de domaines vont être disponibles couvrant de nombreux domaines : alimentation, affaires, automobile, commerce ( .cafe, .pizza, .shop, .shoes, …), construction (.archi, .build, …), éducation, finance, géographie (.aquitaine, .bzh, …), santé, services (.experts, .solutions, .savety …), technologie (.cloud, .data, .engineering, .technolology, .web, …), tourisme (.voyage, .travel) …

  • Comment et pourquoi protéger votre identité, marque et raison sociale sur Internet ? Quels plans d’action mettre en place pour défendre vos intérêts ? Quelle stratégie de dépôts de noms de domaines pour anticiper les opportunités et conquérir de nouveaux territoires sur Internet ?
  • L’atelier vise à vous donner les clés pour comprendre les nouvelles règles, les enjeux juridiques et marketing pour profiter des opportunités offertes pour se positionner sur des noms d’activités, de produits et communiquer auprès de nouveaux potentiels de clientèle.
  • Animé par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux en partenariat avec les sociétés Nameshield et Alienor.net et une société de Conseils en Propriété Industrielle.

Lundi 7 avril, 14h30-16H30 « Choisir et déployer efficacement un logiciel de gestion intégrée (ERP) dans une PME » Lire la suite

L’économie numérique pour les PME : encore du chemin à parcourir !

Depuis 6 ans que nous animons des atelier à l’Echangeur, mes collègues et moi avons pu apprécier l’intégration des nouvelles technologies par les (petites) entreprises au fil des ans. Cette familiarisation est indéniable et les questions des chefs d’entrerpises qui participent à nos sessions sont de plus en plus pointues et concrètes. Cependant, le retard des entreprises en matière d’intégration du numérique demeure une réalité.  Le Colloque Renaissance Numérique fait état de 1,5 million de TPE et PME en France qui n’ont pas encore adopter les TIC. Quelles en sont les raisons ? Voici les différents points de vue qui émergent du colloque « Pour une France Numérique » :

– Un frein culturel : 50% des patrons ont plus de 50 ans. Les TPE ont besoin d’un médiateur.
– Les TIC ne sont pas perçues comme outil de performance. Les TIC ont une image de service de support.
– Un besoin de formation en e-learning.
– Factures dématérialisées: il manque une masse critique d’utilisateurs.

    Lire la suite

    Ils témoignent : la nouvelle rubrique

    Nous animons depuis déjà 6 ans des ateliers sur les usages des nouvelles technologies pour les entreprises et les créateurs d’entreprise. Même si nous avons depuis longtemps l’intime conviction que les « TIC » représentent un enjeu de taille pour tous, notre vocation s’explique surtout par des statistiques d’usages indiscutables et l’expérience de résultats concrets pour les entreprises qui ont déjà « passé le pas »… Ainsi, nous inaugurons aujourd’hui une rubrique « ils témoignent » où certaines entreprises ayant mis en œuvre avec profit les TIC nous feront part de leur histoire… Contactez-nous également, si vous aussi, vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice.

    TIC : Technologies de l’Information et de la Communication

    Bilan d’un tour du monde des TIC depuis Bordeaux

    Le 11 octobre dernier, l’ Echangeur s’est lancé dans sa première Odyssée autour du monde avec une journée en visio-conférence depuis plusieurs pays.

    Cette journée « Numeriglobe » a offert un bon aperçu des tendances de l’économie numérique dans chaque continent. Usages de la mobilité au Japon, témoignages sur les logiciels Open Source aux USA, sur les applications biométriques à Singapour… jusqu’à la visite du continent virtuel Second Life.

    Rappelons que cette première a été possible grâce à l’association des Missions économiques d’Ubifrance, la technologie Orange / tandberg pour la visio-conférence et tout un réseau de partenaires.

    Un grand merci également à Libcast qui a filmé une partie des conférences ainsi que les entreprises présentes sur les stands (l’offre aquitaine à la une en complément de ce tour du monde des TIC !) et qui a mis en place ce podcast : PODCAST NUMERIGLOBE.

    Un extrait du podcast avec la présentation du projet par Jean Larrieu, Directeur des Entreprises à la CCIB.

    Parmi les sites qui ont parlé de la manifestaion, à lire également Bordeauxactu.

    Une expérience à renouveler !!

    Le tour du Monde en 80 clics !

    L’Echangeur et ses partenaires proposent un tour du monde des TIC en visio-conférence depuis Bordeaux. 9 pays, 9 visio !

    Jeudi 11 octobre 2007, de 8h à 23h

    Cette journée apportera des réponses sur les tendances et sur les opportunités d’affaires dans l’économie numérique pour les 3 prochaines années.

    • Profitez de l’expérience des dirigeants d’entreprises des cinq continents sur les nouveaux usages professionnels TIC.
    Des séquences en visio-conférence vous permettront de dialoguer en direct.
    • Rencontrez vos fournisseurs de solutions TIC sur 400 m2 d’exposition.
    • Contactez en visio-conférence des entreprises étrangères pour initier des partenariats.
    • Disposez en avant-première des conclusions du rapport 2007 de l’Observatoire Aquitaine de l’Economie Numérique
    Ce tour du monde en numérique s’accompagnera d’une découverte gastronomique des pays partenaires.

    Les inscriptions et renseignements sont sur le site www.numeriglobe.com.

    Ah, si Jules Verne avait vécu à l’ère numérique!…